Volontariat en France : Maison Caris

CarisFondée il y a une vingtaine d’années par une équipe de spiritains, la « Maison Caris » située à Chevilly-Larue (94) accueille des hommes en difficulté sociale. Elle propose à ces personnes, ayant vécu des situations de rupture sociale, une vie fraternelle. Des personnes d’origines diverses, jeunes étudiants ou professionnels et membres âgés de la communauté spiritaine voisine se retrouvent ici pour partager un peu de leur quotidien. Peu à peu se reconstitue l’estime de soi à travers les engagements d’une vie commune :

–      Repas du soir pris en commun,
–      Participation, une fois par mois, aux services de nettoyage de la maison,
–      Aménagements et travaux d’embellissement de la maison,
–      Activités communes : jeux de société, soirée films, rencontre de visiteurs et de « témoins ».
–      Chaque résident paie une contribution mensuelle, symbolique mais réelle, pour contribuer au fonctionnement du lieu de vie.

La durée de séjour est variable. Parmi les résidents, certains aident le responsable dans la marche et l’entretien de la maison. Chacun est ainsi invité à faire un pas de plus :

–      Les personnes accueillies s’ouvrent à la vie du monde autour d’eux et s’engagent sur un chemin de « libération ».
–      De jeunes étudiants ou professionnels, qui passent un peu de temps au foyer, se découvrent utiles à la croissance des personnes ayant vécu des situations d’exclusion et donnent du sens à leur vie !

Ce qui est proposé au volontaire :

– Le volontaire sera logé par la maison Caris : chambre individuelle, douches et WC sur le palier
– La pension est complète
– Le volontaire s’engage à être présent pour faire du lien avec les personnes accueillies à la maison Caris
– Une communauté spiritaine de missionnaires âgés est à proximité ; petit-déjeuner et repas de midi avec eux. Possibilité de participer aux temps de prière de la communauté.
– Des temps de services à la communauté sont possibles
– Un travail d’aménagement de la maison Caris sera aussi à faire ;  peinture et rénovations diverses
– Des repas de groupe sont aussi prévus une fois par mois dans les 2 unités de vie de la maison Caris.

Contact du responsable: Frère Christian Thuët 12, rue du Père Mazurié 94550 Chevilly-Larue

Une expérience enrichissante

… si chaque soir au dîner le repas est animé, … si tu as la certitude que tes colocataires ne te laisseront pas mourir de faim, … si un mercredi sur deux tu joues au tarot, … si tes voisins sont des religieux spiritains qui ont parcouru la planète, … si tu rencontres des tas …Lire la suite »

Ghiles à la Maison Caris : "être soi-même"

Après mon BAC passé en Kabylie, j’ai décidé de continuer mes études en France. Mais quand j’ai eu cette idée, je n’ai jamais pensé que je m’installerais à la maison Caris qui m’était inconnue ainsi que les spiritains. Après quelques mois passé en France, mon oncle qui habite à Grenoble m’a parlé de la maison …Lire la suite »

La simplicité d'une présence

Faire des choix n’est jamais facile. Et celui de choisir un foyer tel que Caris quand une vie étudiante t’est proposée ce n’est pas anodin. Seulement j’ai franchi la porte de ce lieu de vie partagé avec des personnes vivant dans la précarité à la fin du mois d’août 2015 pour en ressortir grandi en janvier 2016. Italo Calvino, cet …Lire la suite »

Un an à la maison Caris à Chevilly-Larue

Joseph est un jeune professionnel ayant vécu à la maison Caris pendant un an, de novembre 2014 à octobre 2015. Après cette expérience de vie et de partage avec des personnes en précarité, il nous livre son témoignage. Mon arrivée était, pour ainsi dire, providentielle, car vivant en Picardie chez mes parents, je recherchais un logement après …Lire la suite »

Découverte d'une communauté

Pendant deux mois et demi de janvier à mars 2014, François a vécu au sein du foyer Caris avec la communauté spiritaine de Chevilly-Larue, avant de partir 3 mois au Sénégal avec « Opération Amos« . Voici quelques réflexions sur son expérience à Chevilly : Ces deux différentes expériences de vie (le foyer Caris et la communauté spiritaine), bien …Lire la suite »

Un jeune allemand volontaire au foyer Caris

Nico, pourquoi avoir choisi de vivre ce temps de volontariat chez les spiritains, au foyer Caris de Chevilly-Larue ? Après mon bac, je ne me suis pas senti appelé à continuer mes études tout de suite. Je désirais offrir une année pour grandir, travailler ma personnalité auprès de personnes qui ont besoin de parler et …Lire la suite »