Dérèglement climatique : nous sentons-nous concernés ?

Sur la question climatique, la communauté du théologat a eu un vrai débat, qui reste ouvert : nous sommes tous d’accord sur la réalité et les causes du dérèglement climatique, mais quand il s’agit de passer à l’acte, certains restent perplexes.

Pourtant nous avons des leviers d’action, parfois insoupçonnés : droit de vote ; pouvoir d’action citoyenne (pétitions, manifestations, marches, etc.) ; et surtout pouvoir d’achat. Pour rendre cela efficace, il faut le poids du nombre : si chacun fait sa part, c’est possible ! Mais est-ce qu’on se pose seulement la question ? Et si oui, fait-on aboutir cette réflexion sur de l’action ? Il y a des choix concrets dans notre manière de consommer qui peuvent affecter les grands groupes, les décideurs. Si on se met des œillères ou si on se décourage d’entrée de jeu, on se retrouve à cautionner le système en place et la dérive climatique. Ouvrons les yeux !

Certes nous pouvons être déstabilisés par les incohérences du système en place, par les doubles discours, par les effets pervers de certaines bonnes idées écologiques. C’est souvent la logique de marché qui en est la cause : il se crée parfois un « business écolo » qui ne va pas dans le sens du changement de société que nous souhaiterions. Et nous manquons parfois d’information pour juger de la pertinence de telle ou telle proposition.

Mais nous ne pouvons pas critiquer sans rien faire, même s’il nous faudra parfois choisir un « moindre mal » ! Nous avons le devoir de nous informer, et d’agir dans la limite du possible : réduire notre consommation de viande, régler les thermostats et éviter l’ascenseur pour économiser l’énergie, participer aux initiatives de compensation carbone. Pourquoi ne pas en organiser une à l’intérieur même de la Congrégation ? Imaginons un pourcentage du budget de transport (avion) collecté par toutes les communautés à travers le monde, et dont le montant serait affecté à des projets concrets de reboisement dans nos missions des pays du sud, en RCA par exemple.

Toute grande action se réalise par des petites choses, à l’image du Royaume de Dieu.

La communauté du théologat (rue Erasme)

Brochure à télécharger, pour une meilleure prise de conscience des enjeux écologiques, en tant que chrétien, à la suite du pape François
Brochure à télécharger, pour une meilleure prise de conscience des enjeux écologiques, en tant que chrétien, à la suite du pape François

Check Also

Veillée de Prière « En marche vers Noël »

Le temps de l’Avent est un temps de ferveur, de salut, de paix et de …