Le spiritain est un apôtre et un missionnaire

P. David Normanyo, du Ghana, missionnaire en France auprès des jeunes de Blotzheim (68)

 

Notre spiritualité est tournée vers l’apostolat : elle nous engage à devenir apôtre, en imitant Jésus « envoyé par l’Esprit pour aller porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés » (Luc 4, 18).

En 1843, le Père Libermann écrivait à ses missionnaires : « Faites-vous nègres avec les nègres, comme des serviteurs à leurs maîtres », les invitant ainsi à partager la condition des esclaves, à la manière de la kénose du Fils de Dieu.

Nous allons à la rencontre d’autres peuples, pour leur annoncer la bonne nouvelle, mais aussi reconnaître la présence de l’Esprit déjà à l’œuvre en eux. Le spiritain se retrouve dans cette phrase du pape François : « La mission n’est ni partie de ma vie, ni un ornement que je peux quitter, ni un appendice. Je suis une mission sur cette terre, c’est pour cela que je suis dans ce monde ». A chaque instant, par toute son existence, il cherche à témoigner de l’amour du Christ dont il brûle.

 

Les spiritains à Chennai (Inde) : 4 confrères, 4 nationalités !

Check Also

Le spiritain est un passeur de frontières

  Nous refusons de nous laisser arrêter par les frontières, qu’elles soient géographiques, sociales, culturelles… …