Pourquoi avoir choisi de vivre en foyer spiritain ?

DSCN0621Grâce à son foyer qui accueille des jeunes, mais bien au-delà du logement, leur offre la possibilité de participer à des projets sociaux, culturels, etc., la communauté spiritaine de Saint Stanislas des Blagis développe le concept de la vie en communauté avec, en toile de fond, la formation de chaque jeune à travers les débats, les conférences, les règles disciplinaires, etc.

Pour ma part, je suis arrivé au foyer en octobre 2013. Je connaissais un ancien résident qui m’a communiqué les informations nécessaires à l’admission. Mes premières impressions furent radicales. Je ne comprenais et n’acceptais pas certaines règles. Cela a duré quelques semaines. Très rapidement, les diverses activités et rencontres m’ont convaincu d’une seule chose : le foyer où je me trouve n’est pas comme les autres. Reste à savoir maintenant si cette particularité lui permet effectivement de contribuer à l’évolution des jeunes ou pas ?

Dans ce foyer, j’ai appris énormément de choses. En plus de la vie en communauté, du respect de l’autre, j’ai renforcé ma capacité à savoir écarter les tentations matérielles éphémères auxquelles aspirent grand nombre de jeunes aujourd’hui. Le foyer des Blagis constitue un cadre idéal offrant la possibilité aux jeunes de s’exprimer très régulièrement autour de différents thèmes. Ces deux dernières années, la majeure partie des jeunes étant originaire du continent africain, les discussions s’articulaient autour des problèmes socio-politiques qui gangrènent toute l’Afrique. J’ai eu maintes fois l’occasion de donner ma position sur cette question et surtout d’écouter ce que les autres pensent ; par conséquent, d’apprendre également. Nous partageons ces discussions avec les pères spiritains. Cela nous permet d’avoir en définitive un aperçu très vaste. Bien que les points de vue divergent parfois, les valeurs d’unité, de respect, de paix et d’amour du prochain font l’unanimité. Nous passons de bons moments au sein du foyer des Blagis. Cela ne signifie pas absence de difficultés !

A toi, lecteur de cet article, je vais faire une petite confidence. En tant que jeunes, nous développons tous des besoins de divertissement, de « délires » comme certains disent. Tu auras envie de faire la fête quelques fois chez toi, de ramener des amis, des copines. Cependant ton contrat de location t’impose des règles à respecter ; ce qui ne signifie pas qu’il t’interdit toutes ces choses mais tout simplement les règlemente dans une certaine mesure. Le foyer a bien pris en compte les réalités de la vie et essaie alors de les organiser en son sein dans une ambiance contribuant au développement de l’homme. Ces difficultés se transforment alors petit à petit en formation à une vie meilleure. En fait, il ne s’agit pas vraiment de difficultés ! Il s’agit tout simplement d’une formation exigeante permettant de devenir des responsables demain. Certains le comprennent et l’acceptent bien, d’autres moins bien. Il est de la responsabilité des responsables du foyer de mettre en place les moyens nécessaires pour transmettre ce message et y faire adhérer les jeunes.

Aux jeunes étudiants en particulier, qui viennent nombreux continuer leurs études en France : ne vous laissez pas détourner par les choses matérielles de la vie. Avoir un logement est important. Mais un logement avec un projet en plus est mieux. Ceux qui sont en difficulté, ne baissez pas les bras ! N’abandonnez jamais vos études à cause de la difficulté de la vie. Les difficultés, tout le monde les ont et elles ne peuvent être que passagères. Concentrez-vous donc sur ce qui est vital et qui vous forme à devenir des acteurs de votre vie de demain.

Alain Pascal GOUMBA

Check Also

La vie d’un éveilleur de vocation dans le quartier populaire

La vocation de chaque baptisé c’est « éveiller » : se promener avec ses antennes humaines, se balader …