Avec « Nomade » : nos mondes à partager

La DCC (Délégation Catholique pour la coopération) fête ses 50 ans à Jambville ce week-end, avec un grand rassemblement d’anciens volontaires, partenaires et amis. Le groupe Nomade, qui anime depuis plus de 20 ans des rassemblements chrétiens (ce sont eux qui avaient animé la veillée mémorable des 150 ans de la maison spiritaine de Chevilly), sera de la partie pendant ces 3 jours de festivités. Mathieu, spiritain et membre du groupe en tant qu’accordéoniste depuis quelques temps, revient sur son expérience musicale et humaine avec le groupe.

L’histoire pour moi a débuté en 2014 pendant mon noviciat à Chevilly : la communauté fêtait ses 150 ans et sous l’impulsion de Marc Soyer, le supérieur, nous avions voulu marquer le coup avec plusieurs événements, dont une veillée festive et rétrospective de cette riche histoire missionnaire. Nomade était de la partie, et je me suis joint tout naturellement à eux avec mon accordéon, pour une veillée remplie d’émotion et qui marqua les esprits des anciens missionnaires comme des jeunes recrues.

Alors pourquoi ne pas aller plus loin ? Au début de l’hiver 2015, l’occasion se présente de participer à deux veillées de l’Avent : quel bonheur de prier en jouant (ou jouer en priant ?), et de communier tous ensemble, dans la simplicité, à la grâce de ce moment d’attente d’un Dieu qui vient à nous. Nomade, c’est bien plus que de la musique !

L’année suivante : c’est décidé, je nomadise ! Petit à petit je prends mes marques. Le groupe n’impose rien : chacun contribue comme il peut, suivant son talent et ses disponibilités, ce qui n’empêche pas un grand professionnalisme. L’animation de Noël au centre de détention de Melun en décembre 2016 fut extraordinaire : quel public incroyable ! Je ne m’attendais pas à un tel accueil, une telle ferveur : on se sent utile, attendu. Nomade, c’est un vrai apostolat.

Depuis, le rythme s’est intensifié : je sais que l’année prochaine, je partirai en mission à l’étranger, alors je profite des moments qui me sont offerts d’ici-là : forum de la Congrégation Notre Dame à Nancy, nuit de prière au prieuré d’Etiolles, fête de Pâques dans un grand établissement scolaire à Verneuil sur Seine, veillée de prière à Notre Dame du travail : j’expérimente en quelques mois toute la diversité de l’engagement Nomade, de la rencontre intimiste au grand événement : ce sont des expériences musicales passionnantes, mais aussi à chaque fois, beaucoup plus : Nomade, ce sont des découvertes et des rencontres.

Il y a 10 ans, je commençais deux ans de volontariat avec la DCC aux Philippines. Une expérience qui élargit l’horizon personnel, qui bouscule, qui appelle, qui invite au partage des cultures. Avant de repartir bientôt, c’est avec Nomade que je vais pouvoir fêter les 50 ans de ce beau mouvement d’Eglise et j’en suis très heureux ! Car à travers ces animations vécues ensemble, ce sont aussi des valeurs communes que nous portons : l’ouverture à l’autre, la solidarité, l’espérance ; et un désir : celui de construire un monde plus humain, plus fraternel. Car c’est à cela que nous appelle le Christ. Nomade, c’est un souffle missionnaire.

Mathieu Boulanger CSSp

Check Also

Veillée de Prière « En marche vers Noël »

Le temps de l’Avent est un temps de ferveur, de salut, de paix et de …