Les novices sont déjà au travail

Cette année à Chevilly le noviciat européen accueille deux jeunes originaires du groupe spiritain du Cap-Vert : Atanasio Rodrigues Tavares, et Bernardino (dit « Dino ») Lopes Semedo. Pas de français ni de portugais cette année, mais on espère que ce sera à nouveau le cas l’année prochaine, qui sait ?

Atanasio et Dino
Atanasio et Dino

En attendant, Dino et Atanasio ont déjà été réquisitionnés (avec la communauté du théologat) pour donner un coup de main au nettoyage des sous-sols en vue des prochains travaux. En effet,  le grand bâtiment dédié à l’accueil des groupes va être en chantier afin de se moderniser et d’offrir de meilleures prestations aux multiples groupes, associations, mouvements d’Eglise qui fréquentent la propriété de Chevilly tout au long de l’année.

Les diacres ne sont pas de reste
Les diacres ne sont pas de reste

Hier il fallait donc déménager, entre autres, deux salles d’archives et de documents anciens en réserve de la bibliothèque, dont certains remontent au XVIIe ! Avec un peu d’ardeur, ça n’a pas traîné. Pas de mollesse, comme dirait le bon père Charrier !

Au cours du mois de septembre, les choses « sérieuses » reprendront petit à petit, avec la rentrée officielle du noviciat, et du côté théologat, la reprise des cours au Centre Sèvres et à l’Institut Catholique.

Check Also

Du champagne à la vanille

Le 24 juin 2018, en la cathédrale de Reims, le frère Florian RENAUD, spiritain, a …