‘Fratelli tutti’ au quotidien en foyer spiritain

Le pape François invite à la fraternité. dans sa nouvelle encyclique ‘Fratelli tutti parue le 4 octobre. Lumière sur une façon de la vivre comme étudiant.

‘Fratelli tutti du quotidien à Strasbourg

A deux pas du campus historique de l’université et à proximité du centre-ville de Strasbourg et des institutions européennes, le foyer spiritain Daniel Brottier de Strasbourg accueille depuis le mois de septembre cinq étudiants et un prêtre étudiant désirant vivre une vie communautaire et fraternelle dans le cadre de leurs études. Ils viennent du Liban, de France, d’Italie, du Togo, du Bénin et du Gabon. Le foyer fonctionne selon quelques principes essentiels. 

LA VIE COMMUNAUTAIRE INTERCULTURELLE

La vie fraternelle et priante ainsi que le partage de la mission structurent la vie de toute communauté spiritaine. Le projet du foyer de Strasbourg s’appuie sur cette visée. Les jeunes accueillis s’engagent à vivre avec d’autres dans le respect et l’accueil de leurs diversités ainsi que le partage des tâches. Chacun contribue ainsi à l’idéal spiritain de passeurs de frontières.

Faire l’expérience de l’idéal communautaire spiritain

Notre quotidien s’articule autour des études, des temps de prière et de partage de la parole de Dieu et des tâches. Des activités ludiques et des temps de découverte agrémentent le tout. En moyenne, nous nous retrouvons deux fois par mois pour échanger sur des thèmes d’actualité, des textes bibliques et des activités d’échange culturel et de loisir. Le ménage hebdomadaire qui constitue notre contribution à l’entretien des locaux, est aussi une occasion d’échanger entre tous et des moments d’entraide.

L’ESPRIT D’OUVERTURE

Dans l’esprit de la mission spiritaine, tous les jeunes sont encouragés à donner de leur temps pour une action caritative. C’est ainsi que nous participons à certaines activités du diocèse de Strasbourg. Certains sont engagés pour du soutien scolaire au centre Bernanos et à Caritas Strasbourg. Nous portons ainsi une attention aux personnes en difficulté auxquelles nous apportons notre présence. 

L’ACCOMPAGNEMENT

Tous les jeunes bénéficient d’un accompagnement des spiritains, qui sont attentifs à la vie de tous. Le Père Landry N’nang Ekomie, responsable du foyer, rencontre chacun en début et au courant de l’année. Il est attentif et prend part à nos rencontres conviviales et assistent ceux qui le souhaitent dans leur orientation.

C’est l’ensemble de ces expériences qui constitue la particularité de cette résidence, et cela reflète aussi bien le charisme de la congrégation spiritaine. L’accueil et la rencontre de l’autre en constituent des piliers forts. C’est une grande joie pour tous de résider dans ce foyer.

Père Landry et Adolphe BADIEL (étudiant résident 2018-2020) avec les nouveaux étudiants de la rentrée 2020-2021

Le samedi, 3 octobre 2020 a eu lieu notre première rencontre. Deux temps forts ont ponctué cette journée : la « messe autrement » et le « repas arabo-méditerranéen ». Le Père Landry a introduit la célébration en donnant son sens : Demander à Dieu de nous protéger, d’aider chacun à réussir ses études et favoriser la fraternité parmi nous. Après avoir écouté la Parole de Dieu, nous avons pris un temps de méditation puis chacun a partagé la résonance de la parole entendue. La première lecture, tirée du livre de Qohèleth, a retenu l’attention de tous. En particulier, la notion de « vanité » nous a rendus attentifs au sens que nous devons donner à notre vie ainsi que les priorités qui en découlent. Après cette belle célébration, cet office divin, est intervenu l’office du vin, le moment du repas. Alain et Simon nous ont servi un Mloukhiye, un gracieux repas arabo-méditerranéen, à base de poulet bouilli, d’oignons, de légumes et de riz. Ce fut un délice.

Témoignage de Roger Aissan, résidant au foyer

Check Also

Un témoignage missionnaire de Port Gentil à Paris

Je m’appelle EMMANUEL JONAS MADINDA religieux et spiritain d’origine tanzanienne. J’ai commencé ma formation spiritaine …