Dieu n’a pas de frontières !

Vitrail Libermann Saverne

Le 2 février, nous commémorons la mort de notre deuxième fondateur, François Libermann, juif devenu chrétien. Supérieur d’une congrégation missionnaire dont le but premier était l’évangélisation des noirs esclaves dans les colonies françaises, il a vécu à fond l’amour de Dieu pour tous, surtout pour les plus malheureux et les plus abandonnés. 

Dieu notre Père, tu veux que tous les hommes soient sauvés. Guéris-nous de nos étroitesses et de nos égoïsmes. Rends-nous sensibles à tous les hommes, quelles que soient leurs cultures et leurs religions. Tu fais briller sur tous ton soleil.

Dieu Père de tous les hommes, nous voilons « la lumière de ta face » lorsque nous agissons comme si tu n’existais que pour nous. Fais briller ton visage en toute personne, quelle que soit sa religion. Protège-nous de toute forme de racisme.

Dieu Père de tous les hommes, fais-nous rencontrer des croyants d’autres religions pour un dialogue respectueux de chacun et une collaboration au service de la paix dans « l’esprit d’Assise ». Qu’ai-je fait pour ce dialogue et cette collaboration ?

Seigneur Jésus, né juif tu es Sauveur de tous les hommes. Paul, juif, est devenu l’apôtre des nations. Libermann, né juif, a fondé une congrégation missionnaire pour te faire connaître en Afrique. Donne-nous de reconnaître la racine juive de notre foi et d’être témoins de ton amour pour tous.

Dieu Père, certains doutes viennent d’une foi mal éclairée. Nous te prions pour ceux qui, dans le doute et à tâtons, te cherchent sans le savoir.

Tiré du livre d’Arsène Aubert, « prier 15 jours avec François Libermann ».

Check Also

À ton image

C’est parce que nous sommes créés à l’image et à la ressemblance de Dieu que chaque …