2e jour : Une communauté de prière

Nos communautés spiritaines sont les sources de la prière et de l’action. Nous ressentons constamment la présence de l’Esprit-Saint qui nous renforce et nous enseigne comment prier au-delà de ce qu’expriment les mots (Rm 8, 26). Alors que nous continuons à affronter les fragilités et les incertitudes des nombreux soucis d’aujourd’hui, l’Esprit-Saint apporte la fraîcheur à tous ceux qui veulent recourir à Dieu par une vie de prière. La prière est donc le tissu de notre vie en communauté et c’est la seule chose nécessaire dans une communauté spiritaine.

“La prière n’est pas ce qui est fait par nous, mais plutôt ce qui est fait par l’Esprit-Saint en nous“ (Henri Nouwen). Pour toutes nos missions et nos travaux quotidiens, nous restons en prière, parce que, grâce à la prière, nous nous soumettons docilement en tout à la volonté de Dieu. La prière est le pilier le plus important de notre vie et de notre mission. Par la prière, l’Esprit-Saint nous révèle la bonne direction de notre mission; en fait, la volonté de Dieu nous est révélée dans la prière. Nous devons nous rappeler que notre prière est nourrie par la parole de Dieu. Elle nous donne accès au mystère que nous annonçons.

“Priez toujours sans cesse“ (2 Th 5, 17) “Lorsque nous prêtons attention à l’Esprit qui vit dans nos cœurs, nous rencontrons le Seigneur dans tout ce qui fait le tissu de notre vie. L’essentiel, c’est de vivre toute la journée en union pratique avec Dieu”. (Sœurs spiritaines, Notre vie spiritaine, n° 36).

Réflexion :

  1. Combien de temps consacrez-vous chaque jour à la prière ?
  2. Êtes-vous capable chaque jour d’offrir à Dieu votre travail comme une prière ?
  3. Une communauté sans vie de prière est vouée à l’échec. Donc la prière n’est pas une option, c’est notre style de vie.

“Ô très saint et très adorable Esprit de mon Jésus, faites-moi entendre votre douce et aimable voix, rafraîchissez-moi par votre souffle délicieux. Ô divin Esprit, je veux être devant vous comme une plume légère, afin que votre souffle m’emporte où il veut et que je n’y porte jamais la moindre résistance.“

(Père Libermann, Commentaire de Saint Jean, 3:8)

Check Also

9e jour : Une communauté en route vers la communauté eschatologique

En ce dernier jour de notre réflexion sur la vie de communauté, il est important …