25 ans d’Opération Amos : organiser l’avenir

Les 24 et 25 octobre derniers, nous étions une trentaine de spiritains, spiritaines, associés, anciens volontaires Amos ou DCC, responsables ecclésiaux, à nous retrouver à la maison St Florent de Saverne, pour fêter le premier jubilé d’« Opération Amos ».

Un regard sur le passé

Depuis 1990, ce sont plus de 400 volontaires qui ont été envoyés pour des séjours courts (quelques mois) dans des pays « du sud », en lien avec une communauté religieuse. Complémentaire de ce qui peut être proposé par des organismes comme la DCC, Opération Amos a permis à beaucoup de jeunes de s’ouvrir à d’autres réalités et à la rencontre de l’autre, dans un désir de décloisonner le monde et construire la fraternité. Jean-Pierre Buescher, qui fut à l’initiative du projet, nous en a rappelé l’intuition de départ et le sens du mot Amos, qui n’est pas un acronyme mais bien le prophète biblique de la Justice et de la Fraternité, qui fustige toute forme de repli sur soi ! Beau nom pour un tel projet.

Notre rencontre fut tout d’abord l’occasion de faire connaissance entre nous, mais aussi de mesurer toute la richesse de l’expérience vécue par les amosien(ne)s, expérience souvent perçue comme un tremplin vers d’autres engagements de plus long terme où la dimension de fraternité universelle peut s’incarner : en couple, dans la vie consacrée, dans l’Eglise ou la vie associative.

Des questions pour l’avenir

Ce fut donc un week-end riche d’échanges de toutes sortes, ponctué de témoignages du passé et du présent de l’association, mais aussi et surtout tendu vers l’avenir, avec de nombreuses questions sur lesquelles nous avons réfléchi et tenter d’apporter quelques éclairages et ori
entations concrètes : comment constituer un réseau autour des volontaires de retour, pour poursuivre l’élan missionnaire vécu à l’étranger, pour approfondir les richesses spirituelles découvertes là-bas, et aussi pour donner envie à d’autres de s’engager ? On a évoqué la création de « cellules régionales » d’anciens volontaires, l’organisation d’une rencontre nationale, peut-être en lien avec le forum spiritain. Jean-Pascal Lombart nous a aussi partagé sa vision d’un réseau plus large, animé par les « jeunes » eux-mêmes (mais faut-il uniquement se concentrer sur les jeunes ? Cette question a aussi été discutée, notre assemblée n’étant finalement pas si jeune que ça et le concept de « jeunes » étant bien relatif). En tous cas, nous avons pris conscience que tout ne pouvait pas reposer sur l’actuel bureau de l’association, et que nous avions bien besoin des initiatives, de l’énergie et du savoir-faire de tous !

Remerciements !

La messe présidée par Marc Botzung a été l’occasion de rendre grâce pour les 25 ans passés et de souligner la dimension spirituelle de cet envoi vers l’autre, à la suite du Christ.

Enfin, comment ne pas souligner l’excellent accueil de la communauté spiritaine de Saverne, et l’implication de tous les participants à tous les niveaux de préparation et d’animation, qui ont permis de faire de cette rencontre une réussite !

Mathieu Boulanger cssp

Check Also

La vie d’un éveilleur de vocation dans le quartier populaire

La vocation de chaque baptisé c’est « éveiller » : se promener avec ses antennes humaines, se balader …