24 heures dans la communauté d’Allex avec Louis et Foucauld

Les communautés spiritaines de France sont invitées à recevoir pour une journée, ou plus, des jeunes désireux de connaître la vie d’une communauté. Pour Louis et Foucauld, il faudrait plutôt parler d’un séjour de 76 heures durant lequel ils ont partagé les repas, la prière et rendu service, à la maison d’accueil d’Allex, un site toujours en mouvement et en projet.

Ce n’est pas la première fois que Louis visitait Allex. Pour cause : il est le petit neveu de l’un des membres de la communauté, le P. François Nicolas. Son ami Foucauld, lui, a découvert cette grande maison d’accueil et ses résidents. Durant quatre jours, ils ont partagé la table et la prière de la communauté, avant de rejoindre, à Briançon, un groupe de marcheurs en pèlerinage vers Notre-Dame de-la-Salette.

Ils ont découvert une communauté qui leur est apparue soudée, selon leurs propres termes, composée de neuf confrères aux personnalités bien différentes. Les conversations à table ont été animées et les sujets variés, du remboursement de la dette de la Grèce à la thermodynamique ! Ils ont également écouté les confrères parler de la Mission ou des sujets concernant la foi, durant les courtes homélies des messes du matin.

Ils ont aussi rendu de grands services en déménageant trois des six grandes armoires de l’ancienne salle des sciences naturelles héritées du temps de l’école. Cette salle étant affectée au futur musée spiritain des arts africains, il a fallu trouver un nouvel endroit pour mettre en valeur cette fabuleuse collection de minéraux, de fossiles et de silex taillés, d’ossements, d’insectes cloués sur des planches ou de reptiles conservés dans du formol. Un ensemble hétéroclite encore accompagné des étiquettes d’autrefois, soigneusement écrites à l’encre et à la plume. Louis et Foucauld ont donc répertorié, emballé et transporté le précieux contenu de ces armoires, aidés par le P. Christian, contraint de quitter son cher ermitage de Saint-Guilhem-le-Désert pour quelques semaines de repos. Un grand merci leur est rendu.

Louis et Foucauld ont également découvert et apprécié l’ambiance d’une maison d’accueil en période estivale. Ils ont rencontré les hôtes de passage, les animateurs du camp « Foi et prière » installé dans le parc et croisé les enfants du MEJ. Ils ont pris connaissance des plans du futur musée des arts africains dont la finalité est de faire découvrir une autre culture et ils ont trouvé que ce projet : « ça va être grandiose ! ».

Un des cousins de Louis devrait prochainement venir à Allex pour un camp de routiers. Nul doute qu’avant même d’arriver en ce lieu béni, il en aura déjà reçu de très favorables échos…

Francis Weiss CSSp

Check Also

Du champagne à la vanille

Le 24 juin 2018, en la cathédrale de Reims, le frère Florian RENAUD, spiritain, a …