1er jour : Une communauté pour Lui

Ce qui rend notre communauté unique, c’est que nous sommes rassemblés par Lui et pour Lui. Notre vie de communauté n’est pas une fin en soi, elle doit diriger vers Jésus et porter des fruits d’amour envers les pauvres. Le Saint-Esprit nous a rassemblés comme une communauté de ses bien aimés disciples; il est donc le centre de notre vie en communauté et nous devons nous concentrer sur Lui comme le Maître. Nous devons parler constamment à l’Esprit-Saint et le contempler, parce que lorsque nous parlons de Lui, nous faisons référence à l’Esprit de Dieu qui respire en nous.  Nous sommes comme l’arbre planté au bord de la rivière, nous fleurissons, nous prospérons et nous portons des fruits année après année ; nous restons frais et verts aussi longtemps que nous restons proches de la fraîcheur de la rivière. Nous cesserons d’avoir la vie en nous si nous sortons de l’eau vivante, le Saint-Esprit qui nous rafraîchit, qui sanctifie toutes nos communautés.

“Nous sommes tous un tas de pauvres gens, réunis par la divine volonté du Maître, qui seul est notre espérance. Si nous avions des moyens puissants en mains, nous ne ferions pas grand chose de bon ; maintenant que nous ne sommes rien, que nous n’avons rien et ne valons rien, nous pouvons former de grands projets, parce que les espérances ne sont pas fondées sur nous, mais sur Celui qui est tout-puissant. Ne vous tracassez pas de vos faiblesses et de votre pauvreté ; c’est dans un état de misère que la puissance de Jésus et sa miséricorde doivent se manifester, et alors toute la gloire en sera pour lui seul, et la hache ne se vantera pas sur celui qui la manie“.

(Lettre à M. Briot, 1843, Anthologie Spiritaine, pp 251-252)

Réflexion :

  1. Est-ce que nous ressentons la présence du Christ dans notre communauté aujourd’hui ? Si c’est pour Lui, alors l’amour doit être la motivation pour tout.
  2. Qui ou qu’est-ce qui est devenu le centre de notre communauté aujourd’hui ? Nous sommes tentés de nous concentrer sur nos activités et notre apostolat, en consacrant moins de temps à la prière et à la vie fraternelle. Les besoins matériels et l’argent pourraient changer notre centre d’intérêt dans la communauté.
  3. Avons-nous besoin de ralentir un peu ? Il se peut que nous soyons trop rapides au point de sortir du courant principal.

 

Seigneur Jésus, tu nous as rassemblés pour servir ton but : t’aimer et nous servir les uns les autres avec l’amour que tu nous as prodigué sans condition. Ouvre nos cœurs pour y graver ton amour, aide-nous à suivre l’exemple du Père Libermann qui a fait de simples choses avec grand amour et grand soin et nous a inspirés à vivre pour nos frères et sœurs dans une vie de communauté. Amen !

 

Check Also

9e jour : Une communauté en route vers la communauté eschatologique

En ce dernier jour de notre réflexion sur la vie de communauté, il est important …